Rechercher

Comment allez vous?

Dernière mise à jour : 9 avr. 2020

OstéoYoga et Stress


Pour vaincre le stress envahissant et améliorer notre réponse immunitaire.

Je vous propose des exercices tirés de ma connaissance ostéopathique du corps humain lié à la pratique du Yoga et du Qi Gong afin de faire revenir le sourire !

Parce que le sourire faut s'accrocher pour le garder!!

Pour preuve ce résumé d'un centre d'appel de hotline psychologique...


"En cette période étrange le corps et l'esprit ne fonctionnent plus tout à fait comme d'habitude. D'ailleurs c'est vrai que toutes les habitudes ont changé, ce qui entraine des efforts cognitifs inédits, pour réaménager extrêmement rapidement une vie qui semblerait normale.

Cela entraine une fatigue profonde et un stress adaptatif qui vient se superposer sur les émotions que nous traversons tous à différents niveaux.

Une équipe de 40 psychologues d'un centre d'appel d'urgence parisien a fait le bilan des premières semaines de confinement.


On aurait tous voulu imaginer une parenthèse enchantée où, enfin, on aurait pu s'adonner à tous ces hobbys pour lequel le temps manquait : lire, se mettre au dessin, apprendre une langue, se remettre au yoga...Ou même pour les plus optimistes, apprendre à profiter de la vie et à être heureux, quel bla-bla, quelle blague!!

Nous avons mis toutes nos forces pour nous adapter, aucune mémoire collective ne pouvant nous venir en aide, rien de comparable historiquement à cette injonction de reste chez toi et travaille comme si de rien n'était, et prend en charge tes enfants, et soi gentil avec ta femme sinon tu seras dénoncé par tes voisins...


Nous avons été surpris de constater que l'évolution du sentiment dominant se faisait par vague, un peu comme on l'observe au moment 'un deuil. Les étapes étant un peu différentes, dans un autre ordre, mais selon des processus psychiques assez similaires. Le choc initial avec l'adaptation et la fatigue et la peur sous toutes se formes, paralysante ou mobilisante.

Suivi par un moment ou la tristesse domine, il nous faut renoncer à notre vie d'avant et accepter.

Puis vient la détresse, qui encore de ses mâchoires acérées les corps et les âmes, et qui entraine des souffrances inédites et peu codifiées, physiquement et psychiquement.

Et la colère gronde, elle est bien difficile à apaiser tant l'incertitude bloque toute visibilité..."


Extrait de "comment vont les gens" de Jeanne Siaud Facchin




1 vue0 commentaire