Rechercher

Covid, Anxiété et méditation

Ça fait un moment que je me demande pourquoi des groupes de personnes d’éducation comparable peuvent avoir des réactions aussi divergentes et tranchées par rapport au thème du covid…

Si on sort de l’imaginaire fantasmatique que nous avons tous lorsqu’on prononce le mot « épidémie », nous rappelant bien souvent des films d’horreur série Z post apocalyptiques que nous regardions naïvement à notre ère pré pubère… il me semble que 2 catégories s’affrontent:

- Celle qui n’a rien ou peu perdu, ayant simplement modifié quelques habitudes de vie, parfois pour le mieux, dans la crise, qui a réussi à s’adapter ou à se « ré inventer ».

- Celle qui a perdu beaucoup ou la totalité de son équilibre privé et professionnel, n’ayant pas eu les ressources pour moduler ses pratiques.

En fonction de cette nouvelle grille de lecture il est soudain plus évident de comprendre les réactions plus ou moins vives et la logique des uns et des autres.

Les uns vont suivre, suivre les directives, suivre les infos, suivre dans le même sens que le monde en mouvement. Peu de nouveauté, beaucoup d’histoires de résiliences et de frustrations sans doute, mais la préservation du quotidien et des habitudes avant toute chose. « Faire le dos rond et attendre que ça passe »…disent les habitués des crises majeures.

Les autres vont perdre pied, s’agiter, chercher des prises, créer de nouvelles alliances, retrouver un équilibre bancal, s’opposer pour reprendre leur souffle, chercher un sens au naufrage personnel en le rendant universel et revendiquer.

Parmi ceux la nul doute que quelques génies écloront, la force de la survie permet de tracer des chemins novateurs. Les autres finiront par s’effondrer et au mieux retourneront dans le système de sauvegarde des premiers.

En effet la perte de contrôle peut se révéler insupportable pour certains et pour y pallier, dans une situation qui ne permet pas de retrouver ses repères à court terme, l’humain a besoin de redonner du sens à sa vie. Quite à parfois inventer le sens du vent…

Une autre voie est d’emprunter celle des sages, des anciens, de ceux qui sont déjà passés par là, depuis des millénaires. Et qui ont laissés de petits cailloux sur leurs traces pour les suivants…comme si les histoires de fin du monde se succédaient dans l’Histoire finalement.

L’héritage des philosophies orientales nous permettent ce genre d’introversion guidée pas à pas.

La méditation est une des clés pour aboutir à retrouver notre stabilité, notre assise, ce qu’on peut traduire par les asanas du yoga, bien loin de la contorsion ou fitness occidental, au lieu d’une recherche de force et de souplesse extérieure retrouvons ce qui mène à la puissance intérieure d’être humain libre.

La méditation classique sur l’impermanence aura pour effet de renforcer la stabilité intérieure face aux contrariétés du quotidien et aux angoisses existentielles.

Il est indispensable de retrouver des repères solides et des ressources internes face à l’amplitude du trauma ambiant.

Quelle différence entre la méditation et la relaxation?

Je dirais que pour l’occident, la relaxation s’apparente à la sieste au soleil après un bon repas avec des amis. Cette ambiance vertueuse d’ouverture du coeur et de bien être qui vous envahit et vous déborde.

La méditation est plus rêche, plus exigeante, elle s’apparente davantage à la résolution d’un problème de math à force d’exercice et de concentration. Elle entraine la même joie lorsqu’on arrive à partir de rien à résoudre le casse tête. On n’en a pas besoin, mais la satisfaction et la sensation après la victoire sur soi est indescriptible.

Comment commencer à orienter sa méditation?

Pour cela je vous propose de vous poser un moment seul face à vous même dans un contexte sécurisant et tranquille.

Allez doucement chercher ces points de repère dans votre histoire personnelle.

20mn sans téléphone, un papier et un crayon, un peu de musique douce…et vous voila parti à explorer :

- Tout d’abord allez rencontrer 5 évènements particulièrement douloureux de votre existence que vous avez du affronter

- Reprenez une une grande respiration

- et recentrez vous sur votre quotidien avec 5 choses qui vous semblent pénibles et obscurcissent vos perspectives

- Faite une pause

  • Puis notez 5 choses qui embellissent votre quotidien et vous redonnent l’espoir et l’envie d’avancer

  • Prenez votre temps

  • Finalement re-connectez vous avec 5 évènements majeurs de votre vie qui sont associés à des moment de bonheur et d’accomplissement

  • Prenez votre temps et observez simplement vos émotions vous traverser et repartir

L’impermanence n’est pas plus ni moins que ce simple exercice qui permet de réaliser que la vie est fluctuante, faite de bonheurs et de malheurs qui se succèdent bien souvent sans volonté ni logique.

Cette vie est la notre sans être tout à fait maitrisée…c’est le sens de l’impermanence.

Aimerait-on une vie plane, sans surprise, sans émotion, sans changement de direction, sans risque? Peut être…

Aimerait-on une vie contrôlée par d’autres quand soi même on perd le chemin? Parfois…

De quoi rêve-t-on vraiment? Et dans quelle vie sommes nous réellement? Est-ce paradoxal…

Y a-t-il de possibles ponts entre le rêve et la réalité?

Ces questions nous ramènent à ce qui fait notre humanité, et notre transcendance.

Ces réponses sont celles qui aujourd’hui peuvent nous faire avancer en acceptant qu’elles seront sans doute différentes si on se les repose demain ou dans 5 ans. Sans se mentir ni se cacher, nous évoluons, nous nous trompons, parfois nous faisons du mal et parfois nous aidons les autres, et parfois un sourire, une main tendue c’est un petit bonheur qui vaut le coût de l’existence.

La répétition de cet exercice vous permet d’observer vos émotions, certaines sont comme des cicatrices ouvertes, d’autres sont simplement belles, le fait de regarder, parfois de les découvrir vous aide à améliorer la dynamique émotionnelle de vos pensées.

C’est l’apprentissage de la bienveillance avec vous même qui amène plus de tolérance.

Cela vous permet de vous fier plus paisiblement à vos ressources, et a communiquer plus harmonieusement avec vous même et votre entourage.


28 vues0 commentaire